Prévention

1. Bougez le plus possible !

Un mode de vie sain consiste en une combinaison saine de mouvements, de positions debout et assises, et cela vaut pour tous les groupes d'âge.

Pourquoi ? Faire suffisamment d’exercice a des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale. Cela permet d'améliorer la tension artérielle, la concentration, le poids, le sommeil, de diminuer les risques de dépression et l'anxiété, etc. Vous vous sentez mieux dans votre peau !

Chez les personnes âgées, l’exercice assure également une vie indépendante et de qualité plus longue, un meilleur équilibre et des os plus solides. Les recherches montrent même que l'exercice régulier protège aussi des infections.

2. Mangez sainement : buvez principalement de l'eau et optez autant que possible pour les fruits et légumes

Une alimentation saine est la clé d'un mode de vie sain.

En surveillant votre poids, vous êtes mieux protégé contre toutes sortes de maladies. Tout cela, nous le savons, mais parfois on perd un peu cela de vue. Les messages publicitaires contradictoires n'y sont pas pour rien.

Pourtant, nous pouvons toujours en arriver à suivre la règle simple suivante : buvez surtout de l'eau, mangez le plus possible de fruits et de légumes et limitez votre consommation de viande et d'autres produits d’origine animale. C’est non seulement meilleur pour votre corps, mais aussi pour notre planète. Il n'est pas nécessaire d'éliminer complètement la viande et le fromage, mais des portions plus petites suffiront.

Essayez d'éviter en particulier les aliments hautement transformés. Ces produits contiennent souvent beaucoup de sucres, de sel et de graisses ajoutés. Ils ont souvent un impact négatif sur votre corps.

3. Arrêtez de fumer : faites-vous accompagner

Fumer nuit à votre santé. Plus de la moitié des fumeurs meurent prématurément de maladies liées au tabagisme.

Bien que la majorité des fumeurs sachent parfaitement que fumer est mauvais, beaucoup n’arrivent pas à se débarrasser pas de leur dépendance. Le fait est qu’arrêter de fumer s’avère très difficile. Par conséquent, ne le faites pas seul, faites-vous accompagner. Parlez-en avec votre médecin traitant : il pourra vous orienter vers un tabacologue.

Un tabacologue est un coach qui vous assistera. Il élaborera avec vous un plan d'arrêt du tabac sur mesure, pour lequel il vous accompagnera. C'est prouvé : avec un tabacologue, on augmente ses chances d'arrêter définitivement de fumer.

4. Recherchez des liens avec d'autres personnes. Prenez du temps les uns pour les autres et essayez d’être vraiment à l’écoute des autres. Écouter et être écouté peut faire beaucoup de bien.

L'homme est un être social, un super-collaborateur ! S'engager et être impliqué fait en sorte qu’on se sent bien dans sa peau. Comment cela se fait-il ?

Aider les autres donne un sentiment d'appartenance et d'utilité. Cela donne aussi un sentiment de fierté et mène parfois à de nouvelles compétences. Cela fonctionne à double sens : il s'agit d'être là pour les autres et que les autres soient là pour vous en cas de besoin. Comment faire ?

Prenez la résolution d'aider, de vous engager pour une bonne cause et de vous occuper des autres. Posez-vous aussi la question : auprès de qui puis-je trouver du soutien et avec qui puis-je être moi-même ?
Les personnes à qui vous pensez après cette question sont souvent celles avec lesquelles vous devez cultiver la relation.

5. Organisez-vous dans votre voisinage ou quartier, ensemble vous créerez un quartier sain

Cela arrive souvent : dans votre quartier, un promoteur immobilier mégalomane achète le seul espace vert pour construire un immeuble à appartements. Fini le calme, fini l’espace vert.

En tant qu'individu, vous ne pouvez évidemment rien entreprendre, mais si vous pouvez unir vos forces à celles des autres, c'est tout autre chose. Il s'agit donc de s'organiser et de défendre ensemble son quartier.

Il existe de nombreux exemples de quartiers qui ont été préservés grâce à une forte coopération entre les habitants. Ensemble, on est plus forts !

6. Soyez fier de chaque pas en avant. Chaque pas compte !

La règle d'or : Ne mettez pas la barre trop haut ! C’est bien d’être ambitieux, mais il faut aussi faire preuve de patience.

Chaque petit pas compte et un faux pas ne signifie pas que tout ce qui précède est perdu. Aucune amélioration n'a été réalisée en une fois. Tomber et se relever, telle est la devise.
Il a même été prouvé que l'on apprend beaucoup de ses erreurs.

7. Le meilleur médicament est une dose de nature.

La crise du coronavirus nous aura au moins appris une chose : la nature nous fait du bien.

De nombreuses recherches ont prouvé que la nature a un effet bénéfique sur les humains. Les chercheurs ont découvert que le fait d'être dans la nature réduit la production de cortisol, l'hormone du stress, augmente notre capacité d'attention et améliore notre humeur.

Plus de verdure, c'est non seulement une meilleure santé, mais aussi un cadre de vie plus sain. Un accès facile à la nature incite d’ailleurs les gens à bouger davantage, avec un effet très clair sur leur santé physique.

Trouvez votre « point de recharge » nature dans votre environnement. Mettez vos chaussures de marche et rechargez-vous !

8. Améliorez vos conditions de travail : collaborez avec vos collègues et adhérez à un syndicat

Les employeurs n’assurent pas toujours les conditions de travail les plus saines. Ils ont intérêt à des cadences de travail plus élevées et des salaires plus bas afin d’engranger plus de profits.

En tant qu'individu, vous ne pouvez pas y changer grand-chose. Par conséquent, collaborez avec vos collègues et, en plus, adhérez à un syndicat.
Les syndicats veillent à vos droits, à votre sécurité de revenu, votre sécurité d’emploi et votre satisfaction au travail. Si vous avez des questions, il y a toujours une personne de contact à qui vous adresser.

9. Faites-vous entendre : signez une pétition, descendez dans la rue, défendez vos intérêts et ceux des autres

Si vous désirez réaliser quelque chose, faites-vous entendre et montrez-vous. C'est le seul moyen de donner un signal clair que certaines choses doivent se passer différemment.

Ne partez pas du principe pas que, quand on n’est pas d’accord, on n’a d’autre choix que se résigner. Se faire entendre fait partie de notre démocratie. La véritable démocratie ne se résume pas à de temps en temps cocher une case dans l'isoloir.
Plus il y a de démocratie, mieux c’est pour notre santé !

10. Organisez des moments de détente, chacun y a droit

Les chiffres de l'épuisement professionnel sont très clairs : notre société souffre d’une bien trop forte pression de travail.

Si nous voulons y remédier, nous devons réfléchir à ce stress toujours plus grand et à cette volonté de performance. Chacun a besoin de moments de détente.
La manière et l'endroit adéquats dépendent de la personne : certains vont au café, les autres vont se promener. Certains recherchent la nature et la tranquillité, d'autres préfèrent une sortie avec des amis.

Trouvez ce qui vous convient le mieux. Du moment que vous vous sentez mieux après qu'avant, c'est bon !

11. Les soins de santé sont un droit fondamental, utilisez-les à temps !

Depuis la crise du coronavirus, de nombreuses personnes reportent leurs soins de peur d'être contaminées. Mais déjà avant la crise du coronavirus, les gens postposaient parfois leurs soins de santé. Souvent, cela est dû à la peur ou à un sentiment de gêne : peur des réactions, peur des frais médicaux, peur du diagnostic et des traitements possibles, peur de l'inconnu, etc.

Le fait est que le report des soins aggrave souvent les symptômes et rend le traitement plus difficile. Avec Médecine pour le Peuple, nous veillons à ce que les soins de santé soient accessibles. C’est d’ailleurs un droit fondamental.
Le message est et reste : ne retardez pas vos soins.

Demandez de l'aide sans tarder et faites-vous soigner. C'est votre droit.

 

Voici les conseils en image : 11 conseils de santé (PDF, 215 kb)

 

Voulez-vous en savoir plus ?

Prévention

Nature

Solidarité

Syndicats

Language